Faire avancer des questions clés pour que la “Science ouverte” devienne une réalité

Selon Peter Gluckman, président du Conseil international de la science (CIS), pour faire de la Science ouverte une réalité, il convient de faire progresser en priorité trois questions clés à l’échelle mondiale.

Le paradigme de la Science ouverte a été largement façonné par le travail des académies nationales, des unions et associations scientifiques internationales et des organismes connexes qui sont représentés parmi les membres du Conseil international de la science (CIS). Les financeurs nationaux et régionaux de la science ont de plus en plus soutenu l’impératif de la Science ouverte en investissant dans des infrastructures de soutien et en promouvant la publication en libre accès comme condition de financement.

Aujourd’hui, l’UNESCO a pris position pour formaliser ces tendances au niveau international à travers sa Recommandation sur la Science ouverte.

  • Réformer l’édition scientifique 
  • Veiller à ce que la gouvernance de la diffusion des connaissances scientifiques soit responsable devant la communauté scientifique
  • Garantir l’équité dans le système scientifique en évolution

Pour en savoir plus.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search