Mise à jour 1.4 de dat@OSU

La nouvelle version « ordre et années » de dat@OSU est en ligne. Les principales évolutions sont les suivantes :

  • Possibilité de modifier l’ordre des créateurs et contributeurs. Dans l’interface chercheur l’ordre se modifie par un glisser/déposer. En consultation les structures restent toutefois obligatoirement en haut dans la liste (il s’agit de deux listes indépendantes).
  • Possibilité de modifier l’ordre des projets de la même façon que les créateurs et contributeurs.
  • Ajout des types de couvertures temporelles ‘Historical period’ (texte libre) et ‘Year’ (permet de gérer des années du type « 100000 BCE »)
  • Changements dans la façon de générer les liens dans les textes. Ajout des liens de type « hal: », « dataosu: » et « bibcode: » en plus des liens « http: », « https: », « ftp: » et « doi: ».
  • Les textes décrivant l’obsolescence peuvent maintenant contenir des liens.
  • Affichage des disciplines d’une fiche, triées par domaine. Si le domaine a pour valeur « others, unassigned » alors seule la discipline est affichée.
  • Audiences listées dans un ordre plus logique dans les fiches.
  • Ajout du critère de sélection ‘structure’ : retourne toutes les fiches pour lesquels la structure est soit créatrice, contributrice ou éditrice ainsi que les fiches pour lesquelles une personne affiliée à la structure est créatrice ou contributrice.
  • Flux RSS : ajout de <pubDate> pour préciser le moment de la publication de la fiche (ou de sa modification).
  • Audience : lors de la création d’une nouvelle fiche par défaut l’audience « recherche » est sélectionnée.
  • Les documentalistes peuvent maintenant annuler facilement une proposition de modification dans un référentiel.
  • Interface documentaliste : liste des références à valider maintenant triée et dédoublonnée.
  • Ajout d’une sécurité complémentaire contre les failles XSS par « content-security-policy ». Pour le moment il est en « report-only » donc n’apporte pas de protection mais permet de détecter les éventuelles fausses alertes en vue d’une activation future.
  • Enregistre les tentatives de connexion ratées (mauvais mot de passe). En cas d’excès de tentatives, bloque temporairement l’accès.
  • Corrections de bugs divers et de fautes.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.